L’once Troy, à quoi correspond l’unité de mesure utilisée sur le marché de l’or?

L’once d’or troy est l’unité de mesure incontournable de l’investissement dans l’or physique. Tout droit venue du Moyen-Âge, elle est pourtant indispensable aux échanges internationaux dans ce secteur.

Aux origines de l’once troy

Le nom d’once d’or « Troy » vient bien de la ville française de Troyes. Aujourd’hui située dans le Grand Est, anciennement la Champagne, l’endroit était réputé pour ses foires et ses jours de marché. C’est dans ces moments qu’était utilisée « l’once troy » pour la pesée de l’or, mais aussi de l’argent ou des épices. Aujourd’hui, des foires de Champagne, il ne reste que cette unité largement reprise par les britanniques.

Dans le casse-tête des unités de mesure médiévales, « l’ounce troy » (prononcer « troï ») et son abréviation « oz t » a simplifié les échanges. A l’Âge du Bronze, les pesées se faisaient sur le poids d’un grain de céréale (le blé ou l’orge, par exemple). Le Moyen-Âge a repris cette unité de mesure pour créer son once troy. Les plantes produisant des grains aux poids différents, il a fallu fixer le poids du grain une fois pour toutes. Ainsi, depuis 1959, il y a 5 760 grains dans une livre Troy.

Ainsi, une once correspond très exactement à 31,1034768 grammes. Ce nombre est obtenu par la division en 12 onces de la livre troy (« lb t », soit 373,2417216 grammes), là encore en vigueur depuis le Moyen-Âge.

De nos jours, elle s’est imposée comme la valeur incontournable, et les marchés boursiers s’y réfèrent constamment en donnant le cours spot d’une once d’or troy.

L’once troy, incontournable dans le secteur de l’or d’investissement

Dans le secteur des pièces d’investissement, les pièces évoquent leur pureté, mais aussi leur teneur en or. Ainsi, sans tenir compte de sa pureté, une pièce d’une once d’or contient précisément 31,1034768 grammes de métal de précieux.

Petit lingot de 10 oncesIl en va de même pour les lingots d’or. Si, durant longtemps, les lingots étaient conditionnés dans des barres d’un kilo, ils se déclinent désormais dans des formats plus modestes et plus accessibles aux petits investisseurs. Or, ces formats se rapprochent souvent du format de l’once. Ainsi, ils peuvent trouver des lingotins d’une once ou de 10 onces (soit environ 311 grammes d’or), par exemple. A l’inverse, il est également possible de trouver des lingots de 400 onces, soit 12,441 kilos d’or.

Les pièces d’or utilisent bien souvent des alliages, de sorte que si elles contiennent bien une once d’or, cette quantité s’ajoute en fait à d’autres matériaux. En revanche, les lingots sont toujours en or pur titrant au moins 995‰ : leur acquéreur n’achète donc rien d’autre qu’une once d’or.

Quelques organismes ont montré leur volonté de se détacher du système de l’once. C’est le cas de la monnaie officielle chinoise, qui frappe depuis 1982 le Panda. Cette pièce d’or ne contient pas une once, mais précisément 30 grammes de métal précieux. La volonté annoncée par l’agence était de se rapprocher d’un système de poids davantage utilisé dans son pays.

Malgré tout, ces cas restent anecdotiques, et l’once d’or troy devrait rester, pendant longtemps encore, la principale unité de mesure du marché de l’or.

Pourquoi l’once troy est importante

C’est l’utilisation systématique de l’once d’or troy qui fait sa force. L’unité de mesure étant utilisée comme référence partout dans le monde, elle facilite les transactions. L’ensemble des pays portés sur ce marché disposent ainsi de lingots aux poids similaires. De plus, cela simplifie l’investissement. Pour les lingots d’or, l’acquéreur n’a besoin que du cours spot pour connaître la valeur de son bien, que ce soit en dollars, en euros ou dans n’importe quelle autre devise. Il doit simplement consulter la situation actuelle du cours spot. Ceci réduit le nombre de conversions nécessaires.

L’once troy est aujourd’hui spécifique au marché des métaux précieux. Dans d’autres secteurs, d’autres types d’onces sont utilisés, comme l’once « avoirdupois », qui sert par exemple à la pesée du sucre.

Les investisseurs doivent ainsi vérifier qu’ils achètent bien une once d’or troy. Le marché des métaux précieux conserve le monopôle de cette unité de mesure, car son poids en grammes est légèrement supérieur (environ 10%) à celui d’une once « avoirdupois ». Or, cette différence est importante : imaginons que vous ayez acheté un lingot de 100 onces. En vendre 100 onces d’or troy, vous vous apercevrez qu’en réalité, vous n’aviez acheté que 91,15 onces d’or troy. Cet écart augmente de manière exponentielle, notamment dans le cas des barres « Good Delivery » de la LBMA et leurs 400 onces. Il faut donc se méfier des revendeurs suggérant des lingots basés sur d’autres onces.