La Perth Mint, la raffinerie australienne par excellence

En Australie, lorsqu’on évoque le raffinage de métaux précieux, un nom vient immédiatement en tête : celui de la Perth Mint. Si cet affineur ne s’occupe pas de la frappe de la monnaie australienne (l’Australian Royal Mint s’en charge), il reste bien l’un des principaux fournisseurs du pays sur le marché de l’investissement en or physique, et l’un des grands noms mondiaux en la matière.

logo perth mint

 

Perth Mint : un peu d’histoire

L’élément déclencheur de l’histoire de la Perth Mint est la découverte, à la fin du XIXe siècle, de riches gisements d’or à proximité des villes de Coolgardie et Kalgoorlie, dans le sud-ouest de l’Australie. En fait, c’est suite à cette découverte que la ville de Coolgardie fut fondée : ville-champignon, en pleine ruée vers l’or, elle comptait 25 000 habitants en 1900, contre 700 de nos jours.

façade de la PerthMint en Australie
Façade de la Perth Mint en Australie

Cette même ruée a amené la construction d’une nouvelle enseigne spécialisée dans le raffinage et la production de pièces d’or : la Perth Mint. Son nom vient de Perth, la ville qui est également la capitale de l’Australie-Occidentale. Elle devient à l’époque la troisième enseigne sur ce marché et dépendant de la Monnaie Royale britannique, avec la Sydney Mint et la Melbourne Mint. Aujourd’hui, ces deux dernières marques ont disparu, contrairement à la Perth Mint.

Tout au long du XXe siècle, la société prospéra. De 1899 à 1931, date à laquelle elle stoppa sa production de pièces d’or, elle frappa plus de 106 millions de pièces de monnaie distribuées dans tout l’empire britannique. Ce n’est qu’en 1990 que la Perth Mint déménagea, s’installant dans une usine bien plus moderne, dans la banlieue à l’est de Perth.

A partir de 1931, la Monnaie de Perth ayant arrêté de produire des pièces pour le compte de la Grande-Bretagne, elle réorganisa son activité et se lança dans la production de lingots d’or. Cela dit, elle reprendra son ancienne activité en 1940, la guerre mondiale réclamant la production de pièces de cuivre. De 1940 à 1964, des millions de pennies et demi-pennies seront ainsi frappés, au même titre que des millions de cents. 829 millions de pièces de 2 cents seront fabriquées.

La Perth Mint quittera la direction britannique en 1970 : elle est aujourd’hui une entreprise australienne à part entière. Depuis, en 2003, elle a ouvert un complexe de 8 400 mètres carrés dédié à la production et au raffinage d’éléments d’or physique.

La Perth Mint et ses innovations

La Perth Mint s’illustre régulièrement quand il s’agit d’innover. Déjà en 1957, elle affirmait être parvenue à réaliser une barre dont la pureté avoisinait les « six neufs », c’est-à-dire titrant 999,999‰. Une pureté confirmée par la Worshipful Company of Goldsmiths, à Londres. Encore aujourd’hui, on estime que la qualité la plus élevée pour les lingots d’or d’investissement est de 999,99‰.

La Monnaie de Perth fait également parler d’elle dans la production de pièces de métal précieux. Elle détient le record de la plus grosse pièce d’or du monde, la Kangaroo One Tonne Gold, une pièce contenant une tonne d’or fin. Elle a également frappé la Lunar Gold Coin, une pièce de 10 kilogrammes. Cette dernière fait d’ailleurs partie d’une série, la Lunar, dont l’avers est chaque année frappé d’un animal différent : un koala, un kangourou, un singe, etc.

Les lingots de la Monnaie de Perth

Lingot frappé de 1 once par la Perth Mint
Lingot frappé de 1 once par la Perth Mint

Du côté des lingots, les ventes pour l’or d’investissement suggèrent des qualités jusqu’à 99,99%. Si elle propose évidemment la vente de ces barres, la Perth Mint dispose également de coffres. Elle les met à disposition de ses clients, les incitant à y laisser leurs lingots nouvellement acquis, ce qui est plus pratique pour eux.
La gamme des poids proposés et des méthodes de fabrication est vaste. Ainsi :

  • Pour les lingots coulés, les poids vont d’une à cinquante onces d’or troy. La seule barre coulée se référant au gramme est celle d’un kilo.
  • Pour les lingots frappés, la gamme est plus vaste, mais essentiellement adressée aux petits lingotins, les tailles vont d’un gramme à 100 grammes. En once, on peut compter d’une à dix onces troy.

 

 

 

 

Autres grandes raffineries :