Les règles d’or à respecter lorsqu’on achète des lingots

Pour éviter les arnaques et être sûr d’investir en toute sécurité dans l’or ou l’argent, il y a des 3 règles essentielles à respecter :

1. Choisir un intermédiaire de confiance pour acheter son or

Vous avez aujourd’hui le choix entre plusieurs intermédiaires pour acheter de l’or.

Vous pouvez passer par une banque, mais cela est vivement déconseillé : L’achat et le stockage d’or n’est pas le métier des banquiers. Mieux vaut s’adresser une société spécialisée. De plus, en stockant votre or dans une banque vous vous exposez grandement au risque de contrepartie et de faillite des banques. Les exemples d’investissement perdus et de particuliers qui n’ont jamais reçu leur or physique quand ils le réclamaient la livraison sont nombreux (UBS, MF Global…).

De nombreuses boutiques de rachat d’or ont fleuries ces dernières années en raison de la hausse du cours de l’or, mais ces boutiques ont des commissions élevées et ne proposent ni un service de garde ni un service de revente avantageux.

Vous pouvez également acheter de l’or sur internet. C’est la meilleure solution même si là aussi, il faut faire attention aux revendeurs peu scrupuleux et aux faut lingots. Mieux vaut éviter les sites de vente aux enchères comme Ebay.com. Renseignez vous sur la réputation de tel ou tel site, privilégiez les sites reconnus basés en Europe et qui proposent de l’or physique alloué en nom propre, avec une solution de stockage en dehors du système bancaire (pour éliminer tous les risques de contrepartie).

2. Acheter de véritables lingots d’or

Achetez seulement de l’or physique et non de l’or sous forme papier. Les ETFs sont réellement couverts à hauteur seulement de 5% en or physique. Vous n’êtes donc pas certain de détenir de l’or physique et vous êtes exposés au risque de contrepartie. Si l’organisme émetteur fait faillite, vous perdez tout.

Il est important d’acheter de l’or physique issue du marché professionnel, pour éviter de se retrouver avec de faux lingots.

Enfin, privilégiez les petits lingots (10g, 50, 100g, 500g), plus liquide que les lingots de 1kg.

3. Stocker ses lingots d’or en dehors du système bancaire, dans un endroit sécurisé

Les investisseurs se demandent souvent où ils vont stocker leurs lingots d’or. Dans une banque ? Mauvaise idée, car en cas de panique vous n’aurez pas un accès rapide à votre or, et si la banque fait faillite vous pouvez tout perdre. De plus, les banques prêteraient des stocks d’or qui ne leur appartiennent pas réellement et que leurs clients leur ont confiés dans des comptes or dits « non alloués ». Votre dépôt d’or est alors rajouté aux réserves d’or de la banque et des autres clients. Vous pensez ainsi l’avoir déposé, alors qu’en fait vous l’avez prêté à votre banque qui de son côté peut le gager sur les marchés en ne gardant qu’une fraction des réserves totales d’or pour répondre au quotidien aux demandes de vente et de retrait des clients. En cas de demande de livraison massive, il n’y en aura pas pour tout le monde…

Vous vous exposez egalement au risque de confiscation gouvernementale, car bien que le risque soit faible, cela est déjà arrivé par le passé (Executive Order 6102 sous Roosevelt aux Etats-Unis en 1933). La confiscation est généralement décrétée lors d’un mouvement de panique bancaire ou préalablement à l’annonce d’un nouveau système monétaire.

Vous voulez stocker votre or à domicile ? Trés mauvaise idée. Le nombre de vols et de cambriolage ne cesse d’augmenter, et il n’est pas très rassurant de détenir des objets de si grande valeur chez soit, on s’expose là aussi à de nombreux risques. Et, en cas de décès, il est fréquent que personne ne soit au courant de cet or caché.

La meilleure solution est de stocker son or en dehors du système bancaire, dans des entrepôts sécurisés, gérés par des sociétés spécialisées. Les entrepôts doivent être situés dans un pays politiquement stable, comme la Suisse. Le partenaire de stockage doit délivrer un certificat de stockage mentionnant précisément les nom et prénom du client ainsi que le numéro de série des barres qu’il possède, de façon à connaitre l’identité exacte de l’investisseur et le détail son investissement.

L’investisseur doit avoir un accès direct à son stock, pour pouvoir le vérifier ou le retirer, sans payer une pénalité de sortie.

Post Comment