La Syrie accuse les Etats-Unis d’avoir volé plus de 40 tonnes d’or

Le 26 février, l’agence de presse nationale syrienne a publié un article intitulé “Contrat en or entre les États-Unis et Daesh – Misson accomplie” :

“Selon des informations locales, des hélicoptères de l’armée américaine auraient transporté les lingots d’or en pleine nuit ce dimanche [24 février], afin de les expédier aux États-Unis.

Des dizaines de tonnes d’or que Daesh conservait à Baghouz, dans la province de Deir Ezzor, ont été remises aux Américains, s’ajoutant ainsi aux tonnes de métal jaune déjà découvertes dans d’autres cachettes de Daesh. La quantité totale d’or rapatriée aux États-Unis s’élèverait à environ 50 tonnes, ne laissant que des miettes aux milices kurdes (SDF) avec qui ils coopèrent.

Des sources indiquent que 40 tonnes d’or et des dizaines de millions de dollars se trouvent dans la région dans laquelle les dirigeants et les membres de Daech se sont barricadés.”

Les forces d’occupation américaines dans la région syrienne d’al-Jazeera auraient passé un accord avec Daesh : Washington récupèrerait des dizaines de tonnes d’or volées par l’organisation terroriste, en échange d’un passage sécurisé pour les dirigeants islamistes dans la région de Deir Ezzor où ils se trouvent actuellement.

ISIS finançait ses opérations en grande partie grâce au pillage des puits de pétrole situés à Deir Ezzor, la région productrice de pétrole de la Syrie.  L’or a été acheté avec la vente au marché noir de ce pétrole syrien.

Les États-Unis n’en seraient pas à leur premier coup d’essai. Ils auraient également récupéré l’or de l’Ukraine après le coup d’État de février 2014.

Le 7 mars 2014, Iskra News écrivait : “À 2 heures ce matin, un avion de transport non enregistré a décollé de l’aéroport de Boryspil. Selon le personnel de l’aéroport, quatre camions et deux minibus Volkswagen, dont les plaques d’immatriculation étaient dissimulées, attendaient l’avion sur le tarmac. Quinze personnes en uniformes noirs, équipés de masques et de gilets de protection, en sont sortis. 40 boîtes lourdes ont été chargées.”

Dans une interview à la télévision, la Direction de la Banque centrale d’Ukraine a elle-même avoué qu’il n’y a presque plus d’or dans les coffres du pays : “Il reste une petite quantité de lingots d’or, mais seulement 1% des réserves.”

Interrogé sur le sujet, un porte-parole de la Fed de New York a simplement déclaré: “Toute demande d’informations concernant des comptes en or doit être adressée au titulaire du compte.”

Source : Zero Hedge

Post Comment